spécial

spécial, iale, iaux [ spesjal, jo ] adj.
• 1190; especiel v. 1130; lat. specialis « relatif à l'espèce »
1Qui concerne une espèce, une sorte de choses (opposé à général). Domaine spécial. spécialité. Des connaissances spéciales. Dictionnaire général et dictionnaires spéciaux. Spécial et spécifique. Mathématiques spéciales; fam. maths spé .
2Qui est propre, particulier à (une personne, un groupe, à l'exclusion des autres). « Le parfum d'honnêteté sévère [...] spécial aux vieilles bonnes » (Goncourt).
Qui est destiné, par des caractères particuliers, à l'usage exclusif d'une personne ou d'une chose. Train spécial. « l'isolement de leurs malades dans les salles spéciales de l'hôpital » (Camus).
Qui constitue une exception, est employé pour les circonstances extraordinaires. Autorisation spéciale. Services spéciaux de la police. Édition spéciale. L'envoyé spécial d'un journal (opposé à permanent) .
3Qui présente des caractères particuliers dans son genre. atypique, particulier. Il « distingua aussitôt, parmi d'autres, une voix qui avait un timbre spécial » (Martin du Gard).
Qui n'est pas commun. singulier. « Rien de spécial à citer » (Flaubert). Effets spéciaux, au cinéma. Bizarre, non accepté par tous. C'est spécial, un peu spécial chez eux. Par euphém. Des mœurs spéciales, homosexuelles, déviantes par rapport à la norme sociale.
⊗ CONTR. 1. Général; ordinaire; régulier.

spécial, spéciale, spéciaux adjectif (latin specialis, particulier) Qui est particulier à une certaine catégorie, destiné à une certaine fin : Recevoir une formation spéciale. Qui présente un caractère exceptionnel, répond à des circonstances extraordinaires : Bénéficier d'une faveur spéciale. Qui n'est pas commun, s'écarte de la norme, sort de l'ordinaire : Une mentalité spéciale. Qui est considéré comme anormal, contre nature : Avoir des mœurs spéciales.spécial, spéciale, spéciaux (expressions) adjectif (latin specialis, particulier) Armes spéciales, ancienne appellation de la défense N. B. C. ● spécial, spéciale, spéciaux (synonymes) adjectif (latin specialis, particulier) Qui est particulier à une certaine catégorie, destiné à une...
Synonymes :
Contraires :
- général
Qui n'est pas commun, s'écarte de la norme, sort de...
Synonymes :
Contraires :
- général

spécial, ale, aux
adj. et n. m.
rI./r adj.
d1./d Qui correspond, qui s'applique exclusivement à une chose, à une personne, à une espèce, à une activité. Aliment spécial pour la volaille. Diction spéciale aux acteurs. Emploi qui exige une formation spéciale.
(Langage de la publicité, de la mode.) Shampooing spécial cheveux gras.
|| METALL Aciers spéciaux: aciers alliés possédant des qualités particulières de dureté, de résistance, etc.
|| (Belgique) Enseignement spécial: enseignement réservé aux élèves ayant des problèmes physiologique ou psychologiques. (V. éducation différenciée.)
d2./d Exceptionnel. édition spéciale. Pouvoirs spéciaux. Rien de spécial à voir.
d3./d Qui est particulier dans son genre et quelque peu déconcertant. Sa façon de travailler est spéciale! Une musique très spéciale.
Par euph. Moeurs spéciales: homosexualité.
rII./r n. m. (Québec)
d1./d (Emploi critiqué.) Article offert à prix réduit.
(Au Plur.) Syn. de soldes (2, sens 2).
|| Loc. En spécial: en réclame.
d2./d Spécial du jour: Syn. de plat du jour.

⇒SPÉCIAL, -ALE, -AUX, adj. et subst.
I. — Adjectif.
A. — Qui concerne, qui constitue une espèce, par opposition à ce qui est, dans le même domaine, général. Jusqu'à ce que toutes les parties de la science soient élucidées par des monographies spéciales, les travaux généraux seront prématurés (RENAN, Avenir sc., 1890, p. 230). Au-dessus de l'ordre spécial de la nature, comme dit saint Bonaventure, il y a un ordre général qui dépend de la raison et de la volonté de Dieu (GILSON, Espr. philos. médiév., 1932, p. 175).
Langue spéciale. ,,Aspect particulier d'une langue employée par un groupe d'individus: langue d'une classe sociale, d'une profession, du théâtre, des écoles, etc.`` (MAR. Lex. 1933, p. 170).
Mathématiques spéciales, maths spé (fam.). La (les) classe(s) de mathématiques spéciales, deuxième année de classe préparatoire aux grandes Écoles scientifiques. Synon. arg. taupe. Il est nettement en avance. Nous lui gagnerions ainsi une année, qui lui sera infiniment précieuse lorsqu'il sera en mathématiques spéciales (H. BAZIN, Vipère, 1948, p. 133). Empl. subst., fam. La (les) spéciale(s). Il se rappelait ses propres fiançailles, quarante-huit ans auparavant, à Nevers, avec la fille du professeur de spéciales au lycée (BOURGET, Actes suivent, 1926, p. 149).
B. — Qui est particulier à une catégorie de choses, de personnes. Papier, uniforme spécial; avion, train spécial. Il fallait également constituer l'outillage spécial que demandaient les opérations de guerre de siège que nous allions, tout d'abord, être obligés de mener, avant de reprendre la guerre en rase campagne (JOFFRE, Mém., t. 2, 1931, p. 5). Douze bouteilles d'eau minérale avec la petite clef spéciale qui sert à les déboucher (PRÉVERT, Paroles, 1946, p. 254).
Spécial à. Considéré dans sa pleine réalité biologique, l'amour (c'est-à-dire l'affinité de l'être pour l'être) n'est pas spécial à l'homme. Il représente une propriété générale de toute vie, et comme tel il épouse, en variétés et en degrés, toutes les formes prises successivement par la matière organisée (TEILHARD DE CH., Phénom. hum., 1955, p. 293).
C. — Qui constitue une exception; qui répond à des circonstances qui sortent de l'ordinaire. Synon. extraordinaire. Fonds, pouvoirs spéciaux; engins spéciaux. Mais néanmoins l'on a vu la plupart des factions qui se sont emparées du pouvoir se défier de l'équité des jurés, et les surprendre, pour y substituer des commissions militaires, des cours spéciales, des cours prévôtales, tous ces noms qui servent de déguisement aux meurtres politiques (STAËL, Consid. Révol. fr., t. 1, 1817, p. 221). Mais l'ennui l'obligeait à penser, et les condamnés ne pensent qu'à la mort. Un gardien emmena Hernandez au bureau de la police spéciale, et resta avec lui: l'officier n'était pas là (MALRAUX, Espoir, 1937, p. 644).
Armes spéciales (p. oppos. à armes classiques). Armes nucléaires, bactériologiques et chimiques. Par ailleurs, un centre d'essai était créé dans le désert saharien, sous la responsabilité de la Défense nationale et du Commandement interarmées des Armes spéciales, avec un grand luxe d'instruments d'évaluation des essais (GOLDSCHMIDT, Avent. atom., 1962, p. 144).
Édition spéciale et, p. ell., spéciale dernière. À midi, des éditions spéciales des journaux, des affiches et de larges pancartes de calicot promenées à travers la ville ont annoncé que les commerçants et industriels de Hongkong (presque toute la population européenne), réunis au grand théâtre hier, ont télégraphié au roi pour demander l'envoi en Chine de troupes anglaises (MALRAUX, Conquér., 1928, p. 126). Envoyé spécial (p. oppos. à correspondant).
En partic. [Pour introduire une rubrique ou une publication exceptionnelle] Album spécial consommation. La semaine dernière a commencé dans les idées-Elle un « Spécial régimes-retour-de-vacances ». Quatre de nos amies, quatre rondes, vous racontent au jour le jour le régime qu'elles ont choisi pour perdre les kilos de l'été (Elle, 27 sept. 1976, p. 128).
THÉOL. Grâce spéciale.
D. — Qui se distingue par sa particularité; qui n'est pas commun. La psychologie si complexe du tuberculeux a été souvent décrite; encore n'a-t-on pas toujours suffisamment fait la part de la maladie et celle du milieu très spécial que lui offre le sana (MOUNIER, Traité caract., 1946, p. 220):
Le poème qui va jaillir gardera-t-il l'accent de la plastique mélanienne, ou modifié dans ses inspirations et ses expressions coutumières par les paysages intérieurs que retient l'atavisme noir, par les paysages extérieurs que subit la nouvelle espèce, prendra-t-il un accent spécial où le son du départ ne se retrouvera pas?
FAURE, Espr. formes, 1927, p. 72.
Rien de spécial à dire, à faire. Je vous ai demandé de venir dîner dans cette île parce que j'ai pensé que le cadre vous plairait. Je n'ai du reste rien de spécial à vous dire. Mais j'ai peur qu'il ne fasse bien humide et que vous n'ayez froid (PROUST, Guermantes 1, 1920, p. 388).
E. — Fam. Qui sort des normes habituellement admises; qui étonne, intrigue. Synon. bizarre, singulier. C'est spécial. Le marronnier noir avec ses bourgeons blancs et roses prêts à éclater m'a singulièrement attendrie. Est-il assez faubourien et spécial en son genre! (FRAPIÉ, Maternelle, 1904, p. 210).
P. euphém. Mœurs spéciales (mœurs homosexuelles); avoir des goûts spéciaux. Certaines d'entre elles, au lieu de faire la retape dans la rue, attendaient le client dans des maisons spéciales, un peu analogues à des hôtels garnis, et appelées « bordels » (ROMAINS, Hommes bonne vol., 1932, p. 269).
II. Substantif
A. — masculin
1. [Surtout au Québec] ,,Article, objet exceptionnel ou vendu à un prix spécial`` (ROB. 1985). Synon. offre spéciale. Spécial du jour.
2. SPORTS. ,,Coup ou prise favorite, dans les sports de combat, les arts martiaux`` (ROB. 1985). Tâche de lui placer ton spécial dès le début (ROB. 1985).
B. — féminin
1. Bière de qualité supérieure. Demander, servir une spéciale. La lager représente, à l'heure actuelle, quelque 75 % de la production globale. Sa faveur baisse toutefois au profit de la spéciale, au houblonnage plus typé ce qui lui confère une amertume plus intense et plus fine et au volume d'alcool supérieur (4,8 à 5,7 %) (A. PERRIER-ROBERT, A. MBAYE, La Bière, Paris, Larousse, 1988, p. 65).
2. Huître d'une qualité particulière. Une douzaine de spéciales. Le prix dépend de l'origine et du calibre, lié à la durée de l'élevage: une « plate », plus rare, ou une « spéciale », plus longue à élever, sont plus chères qu'une huître courante (COURTINE Gastr. 1984).
3. SPORTS. Épreuve chronométrée dans des rallyes automobiles. Il a gagné la dernière spéciale. La dernière spéciale, Calcatoggio (22,45 km) allait être déterminante (L'Est Républicain, 29 avr. 1991, p. 16, col. 2).
Prononc. et Orth.:[spesjal], plur. masc. [-o]. Ac. 1694, 1718: spe-, dep. 1740: spé-. Étymol. et Hist. 1. Ca 1160 especïel « particulier à une espèce, par opposition à général » (Eneas, 6480 ds T.-L.); ca 1165 special « qui a des propriétés spécifiques » (Troie, éd. L. Constans, 23315); 2. a) 1789 pouvoir spécial (SIEYES, Tiers état, p. 84); b) 1816-24 génie spécial (CHATEAUBR., Mél. pol., t. 2, p. 125); 3. 1865 commerce spécial (LITTRÉ, s.v. général). Empr., comme terme didact., au lat. specialis, propr. « relatif à l'espèce, particulier ». Fréq. abs. littér.: 3 086. Fréq. rel. littér.: XIXe s.: a) 2 676, b) 4 858; XXe s.: a) 5 456, b) 4 956. Bbg. BLOCHW.-RUNK. 1971, p. 190. — DAUZAT (A.). Spécial, spécialiste chez Taine. Fr. mod. 1944, t. 12, p. 280. — FOULET (L.). Spécial, spécialiste. Fr. mod. 1945, t. 13, pp. 139-141. — QUEM. DDL t. 22, 24.

spécial, ale, aux [spesjal, o] adj.
ÉTYM. 1190; especiel, v. 1130; especial, 1150, parfois encore de nos jours dans la langue populaire; lat. specialis, proprt « relatif à l'espèce »; de species « espèce ».
———
I
1 Qui concerne, qui constitue une espèce (III., 1.), une sorte de choses (opposé à général). || Spécial et spécifique (→ Générique, cit. 2). || Justice naturelle et justice (cit. 6) spéciale. || Travaux généraux et monographies (cit. 1) spéciales. || Des connaissances spéciales. Spécialité (→ Gros, cit. 28). || Leçons spéciales (→ Amphithéâtre, cit. 4), journaux (cit. 8), dictionnaires spéciaux (→ Nomenclature, cit. 6).Mathématiques spéciales.N. f. (1872). Fam. || La spéciale : la classe de mathématiques spéciales.Fam. || Maths spé. || En un sens plus spécial (→ Langue, cit. 25). Restreint.Langue spéciale, vocabulaire spécial, d'une spécialité.
0.1 Le couloir où il s'était terré, nul autre mot n'exprime mieux la situation, était muré derrière lui. C'était un de ces culs-de-sac que la langue spéciale appelle branchements.
Hugo, les Misérables, V, III, I.
2 a Spécial à : qui appartient, est propre à… (une chose, une personne, à l'exclusion des autres). Particulier, propre. || Le nom spécial à l'espèce (→ Genre, cit. 11). || Un parfum d'honnêteté spécial aux femmes laides (→ Insoupçonnable, cit. 1).
b Qui est destiné, par des caractères particuliers, à l'usage exclusif d'une personne ou d'une chose. || Mesurer au moyen d'un appareil spécial (→ Bathymétrie, cit.). Adéquat. || Un uniforme spécial (→ Marlou, cit. 2). || Commander un papier spécial (→ Japon, cit.). || Mériter une mention spéciale (→ Île, cit. 4). || Train, avion spécial.
1 (…) les familles devaient (…) consentir à l'isolement de leurs malades dans les salles spéciales de l'hôpital.
Camus, la Peste, p. 66.
c Qui constitue une exception, qui est créé pour des circonstances qui sortent ou sont censées sortir de l'ordinaire. Extraordinaire (→ D'exception). || Autorisation (→ Médaille, cit. 1) spéciale. || Privilège spécial. || Pouvoirs spéciaux. || Fonds spéciaux : fonds secrets. || Armes spéciales : armes nucléaires, chimiques et bactériologiques (opposé à armes classiques).Édition spéciale (→ 2. Camelot, cit. 2). Ellipt. || Spéciale dernière. || Envoyé spécial : personne envoyée par un journal dans un lieu pour une occasion précise (opposé à correspondant). → Interview, cit. 4.N. || Un spécial.
1.1 (…) lorsqu'on prévoit un événement important de nature à justifier l'envoi d'un spécial.
Philippe Gaillard, Technique du journalisme, p. 423.
(Dans un journal, etc.). || Spécial, pour introduire une rubrique exceptionnelle. || Spécial beauté en page 58, avec notre esthéticienne conseil.Par plais. || Il a été nommé directeur du nouvel institut ? Ah, je vois ! Spécial copinage, quoi !(Publicité). Pour qualifier et promouvoir un produit que l'on présente comme remarquable, exceptionnel. || Spécial ! nouveau !
3 Qui présente des caractères particuliers dans son genre; qui n'est pas quelconque. Particulier. || Forme (→ Antérieur, cit. 5), accent (→ Affaire, cit. 60), cri (→ Dessus, cit. 5), timbre spécial d'une voix (→ Distinguer, cit. 23). || Un cas spécial. Individuel (→ D'espèce). || Des natures spéciales (→ Idiosyncrasie, cit. 2). || Mentalité (cit. 3) spéciale.
Qui n'est pas commun, habituel, ordinaire. Singulier. || Un public spécial (→ Jeu, cit. 72). || Rien de spécial à citer (→ Hygiénique, cit. 1). || Des eaux-de-vie trop spéciales (→ Honnête, cit. 35).
2 (…) et enfin surtout par ce génie tout spécial, ce tempérament unique qui lui a permis de peindre (…) l'exception dans l'ordre moral.
Baudelaire, E. A. Poe, sa vie et ses œuvres, IV.
4 Fam. Bizarre, non accepté par tous. || C'est un peu spécial, chez lui…, très original, bizarre. || Il est spécial, ce type !Par euphém. (non fam.). || Mœurs spéciales, homosexuelles; déviantes par rapport à la norme sociale (« perversions »). || Avoir des goûts (cit. 43) spéciaux.
3 (…) il y a aussi des poux de corps, de certaines parties du corps, de certaines parties spéciales, bien spéciales.
R. Queneau, Loin de Rueil, p. 127.
———
II N. m.
1 (Surtout au Québec). Article, objet exceptionnel ou vendu à un prix spécial.
2 Sports. Coup ou prise favorite, dans les sports de combat, les arts martiaux. || Tâche de lui placer ton spécial dès le début, pour l'impressionner.
CONTR. Général, générique. — Quelconque; normal, ordinaire, régulier. — Commun.
DÉR. Spécialement, spécialiser, spécialisme, spécialiste.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Special — Spe cial, a. [L. specialis, fr. species a particular sort, kind, or quality: cf. F. sp[ e]cial. See {Species}, and cf. {Especial}.] 1. Of or pertaining to a species; constituting a species or sort. [1913 Webster] A special is called by the… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Special D. — Special D. in seinem Studio Chartplatzierungen Erklärung der Daten Singles Come With Me DE: 13 – 07.04 …   Deutsch Wikipedia

  • special — SPECIÁL, Ă, speciali, e, adj. Care se deosebeşte de alte lucruri asemănătoare prin trăsături care îi sunt proprii; care se află numai la un lucru sau la o anumită categorie de lucruri; (adesea adverbial) care este făcut, destinat, rezervat pentru …   Dicționar Român

  • Special — may refer to: *Special needs, a diagnosis used to classify children as needing more services than those children without special needs *Special teams, units in American football and Canadian football that are on the field during kickoffs, free… …   Wikipedia

  • special — spe·cial adj 1: distinguished by some unusual quality special circumstances justifying an award of attorney s fees 2: relating to a single thing or class of things: having an individual character or trait owed them a special duty not owed to the… …   Law dictionary

  • special — adj Special, especial, specific, particular, individual are closely related terms because all carry the meaning relating to or belonging to one thing or one class especially as distinguished from all the others. Both special and especial imply… …   New Dictionary of Synonyms

  • Special K — is a lightly toasted breakfast cereal manufactured by the Kellogg Company. The cereal was introduced to the United States in 1956. It is made primarily from rice and wheat. The name was created by taking the K for Kellogg s and adding the word… …   Wikipedia

  • Special — «Special» Sencillo de Garbage del álbum Version 2.0 Lado B 13 x Forever Medication (Acoustic Version) Formato 3 CD Single, Maxi sencillo, Cassette Grabación Marzo de 1997 Febrero de 1998 Smart Studios, Madison …   Wikipedia Español

  • special — [spesh′əl] adj. [ME < OFr especial < L specialis < species, kind, sort: see SPECIES] 1. of a kind different from others; distinctive, peculiar, or unique 2. exceptional; extraordinary [a special treat] 3. highly regarded or valued [a… …   English World dictionary

  • Special A — Originaltitel スペシャル・エー Genre Comedy …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.